Spécialité Arts plastiques

(actualisé le ) par Caroline Gautier

Horaire : 5 heures hebdomadaires.

OBJECTIFS

L’enseignement de spécialité Arts plastiques propose à l’élève d’approfondir son savoir-faire technique et de développer ses compétences créatives pour les mettre au service d’un projet d’ordre artistique.
Cet enseignement se fonde sur l’articulation d’une approche sensible (pratique) et théorique (culture artistique) et vise ainsi l’engagement de l’élève dans une démarche de recherche plastique que référence le champ de la création artistique contemporaine.

Cet enseignement repose avant tout sur l’exercice d’une pratique : l’élaboration d’une production plastique conduit nécessairement à la prise en compte de contraintes matérielles. Pour en maîtriser tous les aspects, l’élève expérimente ou perfectionne des outils autant traditionnels que ceux qui se rapportent aux technologies contemporaines (dessin, peinture, modelage, photographie, vidéo, installation, performance).

En mettant les intentions de l’élève à l’épreuve de leur concrétisation, le libre choix des procédés impose à l’élève de s’interroger sur les relations entre les effets obtenus et la signification de sa production. Parallèlement, cet enseignement vise à la connaissance des œuvres, à la construction d’attitudes artistiques et à l’exercice d’une réflexion critique. La pratique engagée par l’élève doit l’aider à comprendre progressivement les enjeux artistiques fondamentaux qui motivent la diversité des formes d’expression plastique qui traversent l’histoire jusqu’à aujourd’hui.

PROGRAMME

Le programme de première porte sur la question de la figuration, et celui de terminale sur celle de l’œuvre.
Il est demandé à l’élève d’acquérir les compétences qui lui permettront de comprendre le sens et la portée de ces deux questions fondamentales concernant les démarches artistiques, passées et contemporaines.

  • En première se travaille la question du référent et les diverses façons et raisons de le figurer.
  • En terminale, la question de l’œuvre est appréhendée dans sa genèse, son parcours et sa relation au spectateur.

MODALITÉS

Les 5 heures hebdomadaires peuvent se découper selon les besoins en deux blocs distincts dans la semaine : 3h consécutives dédiées à la pratique (sur le modèle d’un atelier) et 2h dédiées à la culture artistique (sous forme d’un cours plus théorique ou de visites d’expositions).

L’ÉPREUVE AU BACCALAURÉAT

L’épreuve d’arts plastiques, affectée du coefficient 6, comprend deux parties : une partie écrite portant sur la composante culturelle du programme de terminale et une partie orale sur dossier. Chacune des parties compte pour la moitié de la note globale.

L’épreuve a pour objectif d’évaluer les connaissances et les compétences du candidat : plasticiennes, techniques, théoriques, culturelles et transversales.
Il s’agit de prendre la mesure de l’étendue des connaissances, de vérifier les acquis et d’apprécier la singularité de démarches inscrites dans un itinéraire artistique.
Pour la partie écrite de l’épreuve, la maîtrise de la langue, les compétences de rédaction et d’argumentation font l’objet d’une attention particulière. Pour la partie orale de l’épreuve, les compétences d’expression et d’argumentation font également l’objet d’une attention particulière.

ÉCRIT de Culture plastique et artistique (durée 3h30 - coef. 3) :
Deux sujets sont proposés au choix du candidat. Chaque sujet présente une oeuvre plastique identifiée en rapport avec le programme limitatif publié au B.O.. Le candidat doit répondre à trois questions : la première l’engage à mener une analyse plastique de l’oeuvre reproduite par le sujet. Les deux autres concernent les questionnements induits par cette même œuvre. Le candidat organise son temps de façon à répondre aux trois questions. Chacune d’entre elles est évaluée séparément. La maîtrise de la langue française et de l’orthographe est prise en compte sur l’ensemble rédigé.

ORAL (durée 30 minute, sans temps de préparation - coef. 3) :
L’évaluation se fonde sur le dossier de travaux réalisé par le candidat. Elle est conduite au moyen d’un dialogue entre le candidat et les membres du jury. Ces derniers vérifient les compétences et les connaissances liées à la pratique et à la culture plastiques. Le dialogue s’appuie exclusivement sur le dossier présenté par le candidat.
Le dossier est composé de travaux choisis par le candidat, réalisés dans le cadre de l’enseignement d’arts plastiques de l’année de terminale et en référence à son programme. Ils permettent au candidat de témoigner au mieux des projets, des démarches et des aboutissements qui ont jalonné son année de formation. Ces travaux font l’objet d’une évaluation. Il s’agit d’évaluer les capacités du candidat à : maîtriser la forme visuelle et plastique ainsi que les techniques de réalisation, expliciter ses choix artistiques, affirmer un parti pris singulier et des qualités d’invention.

Prochains événements