Participez au prix lycéen du livre de philosophie

par Marie Perret

Participez au prix lycéen du livre de philosophie !

Vous êtes élève de terminale, de première, de Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles ou de BTS. Vous découvrez la philosophie cette année, vous avez hâte d’en faire, vous regrettez de n’en faire plus. Vous vous intéressez au monde contemporain, vous vous posez des questions, vous aspirez à vous former un jugement critique. Vous pensez que la philosophie est vivante, qu’elle n’appartient pas au passé. Vous êtes convaincus que les ouvrages de philosophie ne sont pas réservés aux spécialistes et que, si leur abord paraît parfois difficile, ils deviennent intéressants pour peu qu’on s’y intéresse. Ce prix est fait pour vous : devenez membre du jury du prix lycéen du livre de philosophie !

L’objectif de ce prix est d’inciter les élèves à lire et de susciter des échanges sur des questions philosophiques. Les lectures accompagnent et prolongent les cours de philosophie. Elles sont évidemment utiles à la préparation du baccalauréat, et constituent une bonne anticipation des études supérieures.

Chaque lycée est invité à constituer son jury, ouvert à tous les élèves volontaires. Le jury du lycée Richelieu, comme il l’a fait depuis 2015, se réunira quatre à cinq fois durant l’année pour échanger librement à propos des ouvrages en lice. Les membres du jury pourront échanger avec les auteurs lors d’une journée qui sera organisée en mars au lycée de Sèvres. Ils voteront en mai. Le prix sera remis en octobre 2018 à l’auteur du livre qui aura recueilli le plus de suffrages au niveau national.

Les auteurs éligibles au prix du livre lycéen 2018 sont :

Stacks Image 1421 Anne-Lyse Chabert, Transformer le handicap, Érès.Quand commence le handicap ? Comment le définir autrement qu’avec les classifications conventionnelles ? En philosophe, Anne-Lyse Chabert utilise sa propre expérience du handicap pour décrire la dynamique, véritable stratégie de la métamorphose, nécessaire au dépassement des contraintes du corps et de son environnement.
Stacks Image 1417 François Jullien, Il n’y a pas d’identité culturelle, L’Herne. Je ne défendrai pas une identité culturelle française, impossible à identifier, mais des ressources culturelles françaises (européennes) – « défendre » signifiant alors non pas tant les protéger que les exploiter. Car, s’il est entendu que de telles ressources naissent dans une langue comme au sein d’une tradition, en un certain milieu et dans un paysage, elles sont aussi disponibles à tous et n’appartiennent pas.
Stacks Image 1419 Francis Wolff, Il n’y a pas d’amour parfait, Fayard.L’amour a inspiré les chants les plus déchirants, les meilleurs romans et les pires, des comédies irrésistibles, des tragédies bouleversantes. Il est possible d’y ajouter quelques considérations philosophiques. Des préliminaires, seulement. Non à l’amour (le philosophe n’a là-dessus aucune expertise), mais à son concept (c’est son domaine, dit-on). L’amour n’est ni l’amitié, ni le désir, ni la passion. C’est la fusion improbable de ces tendances opposées. Car les composantes de l’amour ne jouent pas collectif, tel est le drame, et la grandeur, de l’amour.

Ces ouvrages sont consultables au CDI. Nous vous invitons à les lire et à participer au jury des élèves du lycée Richelieu. Pour ce faire, il suffit de contacter Mme Perret, professeur de philosophie, à l’adresse suivante : marie.perret2@gmail.com.

N’hésitez pas ! Lisez de la philosophie ! Rejoignez-nous !

Mme Perret, Mme Marinov, professeurs de philosophie au lycée Richelieu

Prochains événements