Le projet Riche-Lieu de biodiversité et recyclage, une nouvelle façon de s’engager vers un lycée plus éco-responsable !

(actualisé le ) par Caroline Vinson

Selon l’ARB (agence régionale pour la biodiversité), l’Île-de-France a perdu un quart de ses oiseaux au cours des quinze dernières années. On y mesure un déclin de 41% des oiseaux communs spécialistes des milieux urbains entre 2004-2017 et -20% des papillons en milieux agricoles entre 2006 et 2014.
En effet, notre région présente à elle seule 20% de la population française mais ne représente que 2% du territoire. Sa forte urbanisation fragmente les habitats des êtres vivants et réduit les espaces verts.
De plus, la pollution et l’usage des produits phytosanitaires a augmenté ces dernières années dans les milieux agricoles franciliens (+28% d’utilisation de produits phytosanitaires sur la période 2008-2015 et +35% d’herbicides). Cela affecte durablement le bon équilibre des écosystèmes et celui de ses insectes pollinisateurs qui nous rendent pourtant de précieux services.
Nous sommes donc aujourd’hui les spectateurs d’un déclin rapide de la biodiversité dans notre région qui n’est pourtant qu’un bref aperçu de ce qu’il se passe à l’échelle mondiale (les scientifiques parlent aujourd’hui de la 6e crise biologique connue sur Terre, très particulière car elle est notamment plus rapide que les dernières).

Ainsi, le lycée Richelieu, qui accueille la génération de demain, développe depuis l’année 2018 un nouveau projet nommé Riche-Lieu de Biodiversité et Recyclage. Ce dernier, impulsé par deux enseignantes de SVT (Mme ADJENEF et Mme VINSON), inscrit le lycée dans une démarche de développement durable (E3D) globale et pérenne en collaboration avec les deux mini-entreprises du lycée, le Recyc’Lab et la Capitana. Il est ouvert à toutes les personnes voulant agir pour l’environnement à l’échelle du lycée de façon permanente ou ponctuelle (élèves, personnels, enseignants, parents…).
Un club, celui des Greenies, permet aux élèves, guidés par les enseignantes, de porter la conception, la réalisation et la communication au sein du projet. Les élèves peuvent ainsi se former au rôle d’éco-délégué et par la même occasion valoriser leurs bulletins et dossiers pour le post-bac.

Les acteurs du projet :


Les grands objectifs à pérenniser au sein du projet sont :
- Etudier, préserver et développer la biodiversité au sein des espaces verts du lycée en créant une zone favorable aux insectes pollinisateurs et autres animaux locaux (notamment par le développement d’une prairie dans laquelle les oiseaux, insectes pollinisateurs, hérissons, escargots, lombrics peuvent se développer…). S’investir dans les sciences participatives en envoyant les bilans d’étude de biodiversité aux scientifiques (Vigie Nature école, Florilège Prairies urbaines)
- Créer un jardin pédagogique et durable afin de sensibiliser tous les élèves et les personnels à la préservation de la biodiversité
- Impliquer dans des démarches participatives les élèves de toutes spécialités et ayant divers compétences (de communication, scientifiques,…)
- Réaliser un recyclage de bio-déchets de la cantine du lycée en réalisant un compost pour améliorer le sol et ainsi préserver sa biodiversité, tout en limitant les coûts
- Mettre en place un recyclage des papiers et cartons

Quelques éco-délégués du club des Greenies en action :


De gauche à droite : Baptiste, Camille, Samuel, élèves éco-délégués de Tle S en train de réaliser des semis

De gauche à droite : Lucia, Olympe élèves éco-déléguées de 1re S avec Mme ADJENEF, en train de baliser les zones du jardin

Carré potager présentant des fraisiers et des plants de pomme de terre


Carré fleuri présentant des pétunia, giroflées, géranium


Jardin pédagogique

Pour conclure, cette année, le projet Riche-Lieu de Biodiversité et Recyclage et les mini-entreprises du Recyc’Lab et de la Capitana ont permis au lycée d’intégrer le réseau des lycées éco-responsables de la région Île-de-France. Le projet Riche-Lieu de Biodiversité et Recyclage vise également à développement la collaboration avec plusieurs établissements scolaires voisins ainsi que des associations, entreprises, des chercheurs et des entités internes à l’établissement (MDL, CVL,…).

Alors, lycéens, parents, enseignants, personnels et collaborateurs…n’hésitez pas à vous engager et à mettre en œuvre vos initiatives en faveur de l’environnement au sein de ce projet ! Ce sont ces petits gestes éco-responsables, qui, répétés et transmis à grande échelle, permettront aux nouvelles générations de vivre à l’aide des principes du développement durable.

Mme VINSON et Mme ADJENEF, porteuses du projet Riche-Lieu de biodiversité et recyclage

décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020