L’arrivée du compost au lycée

(actualisé le ) par Caroline Vinson

Dans les aménagements effectués cette année par les acteurs du projet Riche-Lieu de Biodiversité et Recyclage on retrouve notamment le composteur.
Tout d’abord, nous sommes partis de zéro. Grâce aux financements nous avons acheté un composteur de 600 litres. Puis nous en avons étudiés les différents aspects, pour savoir quels étaient les éléments que l’on pouvait y apporter ou non. En parallèle certains membres du club ont participé aux commissions de la cantine qui permettent de planifier les futurs repas et donc de voir la possibilité de récupération des déchets. Pour l’instant seuls les déchets verts du jardin (ex : branches mortes, feuilles tombées) et le marc de café des capsules récupérées dans les cafetières peuvent l’approvisionner (les sauces des repas de cantine nous empêchent de les utiliser). Nous avons donc pour but l’année prochaine de l’alimenter avec par exemple les restes du bar à salade qui va être mis en place.

Donc finalement au printemps nous avons installé le composteur au fond du jardin. Depuis, régulièrement des élèves vont le remplir et le mélanger.


De gauche à droite : Sandra, Sepanta, Nicolas, élèves éco-délégués de Tle S, venant d’achever la construction du composteur


Le composteur en place au fond du jardin


L’intérieur du composteur

Pour l’année prochaine notre but est de sensibiliser les élèves et professeurs au tri pour récolter de nouveaux matériaux et d’amener les gens à s’investir dans le recyclage. De plus, grâce au travail de recherche d’élèves du club, nous envisageons d’installer un composteur plus gros offert par la mairie de Reuil-Malmaison, qui aurait 3 bacs (deux de 600Let un de 400L) et permettrait de composter une plus grande quantité de bio-déchets.

Vous pourrez bientôt lire un nouvel article vous décrivant la bonne utilisation d’un compost et le tri des bio-déchets de la cantine.

décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020