Utiliser son adresse académique tout en se passant du Webmail

Vous trouvez le webmail académique peu convivial et souhaitez opter pour un outil plus performant. Deux possibilités s’offrent à vous :

1. utiliser un client de messagerie sur PC tel que Thundebird ou Microsoft Outlook, ou sur mobile (Android, iOS...) ;

2. utiliser une interface en ligne fournie par un autre service de messagerie tout en continuant d’utiliser son adresse académique. Il n’est toutefois pas recommandé de rediriger sa messagerie professionnelle vers un autre système de messagerie.

Option 1

La DANE fournit un guide de configuration. Le protocole IMAP est vivement encouragé (agit comme un miroir). Le protocole POP est fortement déconseillé, car il se contente d’aspirer les messages depuis le serveur académique et ne synchronise pas les suppressions :
- soit il laisse une copie des messages aspirés dans votre boîte à lettres académique au risque de la saturer très rapidement ;
- soit il supprime le message aspiré auquel cas vous pourrez lire le message sur votre client actuel (mettons votre téléphone) mais ne pourrez plus le consulter sur votre PC ou tout autre temrinal.

Option 2 (déconseillée)

Je ne détaille pas cette option. En deux mots sous gmail par exemple (à adapter à votre fournisseur) dans l’onglet Comptes et importations :
- vous configurez la réception des messages en POP avec suppression sur le serveur académique (tous vos messages sont stockés sur les serveurs de Google et restent donc accessibles n’importe où) avec les mêmes paramètres que dans l’option 1 ;
- sur le même onglet, dans la section Envoyer des e-mails en tant que :

  • vous ajoutez votre adresse académique (et optionnellement la déclarez par défaut)
  • vous cochez Répondre avec l’adresse à laquelle le message a été envoyé.

En espérant ne pas avoir donné de migraine.

Stephan BATT


Prochains événements